En ce premier article, on vous propose une destination qui gagne à être connue et facilement accessible même pour une escapade de quelques jours : La Nouvelle-Orléans.

Avec des vols directs aller-retour de Montréal à 243$ (YUL-MSY) qui prendra moins de 4h d’un tarmac à l’autre, propulsez-vous dans un univers ou l’amalgame des cultures culmine dans un centre-ville des plus festifs qui soit (lien)

La fameuse Bourbon St. et ses jonctions perpendiculaires vous feront vivre l’équivalent de la rue des Forges à Trois-Rivières, une fin de semaine de Grand Prix de juillet, sur pratiquement 2KM de long.

Profitez-en pour découvrir un des nombreux restaurants cajuns qui saura vous interpréter leur meilleur plat de crabfish ou si vous êtes aussi téméraire qu’on l’a été, des bonnes jambalaya à l’aligator (ça en fera un de moins à se méfier lorsque vous chercherez vos balles en bordure des lacs.

Vous vous devez d’arrêter dans un des endroits mytiques et un sinon le plus vieux bar de l’amérique encore ouvert : Le Jean Laffitte. Avec leur culture française encore abondante, vous y lirez beaucoup d’appelation francophone, par contre, n’espérez pas obtenir votre chemin en français malheureusement.

Dans ce piano bar ou l’électricité est remplacée par des lampes à l’huile, leur fameuse ‘slush’ servie dans leur verre de styromousse vous fera croire que vous venez de traverser un siècle passé en l’espace d’une seconde. C’est un must.  

Une fois que vous jugerez en avoir vu ou bu assez, on vous conseille le MOXY située à quelques pâtés de rues (là est la beauté de la chose, pas besoin de louer d’autos selon nous, tout se faire à distance de marche)

Cet hôtel, appartenant à la chaîne Marriott (Marriott of X & Y – MOXY pour ceux souhaitant savoir l’origine de son nom) vous accueillera avec un cocktail, des machines à boules, des arcades et une aire festive qui est propice au plaisir. 

Finalement, une fois bien reposé, c’est l’heure de sortir les bâtons de golf (quand même le but du voyage ici)

Bien qu’il y aille plusieurs beaux terrains, vous vous devez d’arrêter au TPC Louisiana pour défier un des mêmes terrains que les professionnels du PGA Tour (Zurich Classic).

18 trous de pur plaisir et un défi relativement accessible!

À quelques minutes d’UBER se trouvera notre 2e découverte, la Bayou Oaks, qui sensiblement vous demandera de délier tous les muscles de votre corps comme sa distance totale peut atteindre jusqu’à 7302 verges sur le South Course. Un 2e parcours, le Nord, vous permettra d’encercler quelques birdies à votre carte comme ses jalons s’étendent de 4300 à 5,740 verges. Photo

Golfdudez conseille le mois d’octobre comme mois de prédilection avec des moyennes allant jusqu’à 27 degrés et les plus faibles jours de précipitation avec 4 au total pour le mois.

 Les fervents de sports seront également choyés avec des matchs des Saints (NFL) et des Pelicans (NBA) au menu.

 Si jamais l’envie et le temps vous le permettait, on vous conseille une escapade vers l’Ouest pendant une journée question de visiter un des nombreux bayous en direction de Bâton Rouge pour aller voir l’expérience d’une vie, les Tigers de LSU (vous lirez souvent Geaux Tigers, ça se prononce GO) en NCAA division 1.

 Bref, de quoi remplir 4 jours facilement. Tous vos sens seront comblés et il y a également moyen d’en faire de même pour votre foie et votre estomac.

Pour toutes questions sur cette destination, écrivez-nous sur Messenger, Instagram ou par courriel au golfdudezopen@gmail.com

Ps. NOLA veut dire New Orleans Louisiana avant que vous nous demandiez 😉

Pascal


Laissez un commentaire