Par Pascal Garneau

Vendredi le 29 juin 2022

 

 **Texte écrit le 29 avril dernier, mais toujours autant d'actualité**

 

La semaine du Masters étant terminée, l'envie de continuer le périple en sol américain était encore plus forte que la dominance de Scheffler à Augusta.

Mais où aller? Pourquoi ne pas suivre le PGA Tour? En fait, un des mes rêves à court terme est de partir avec la petite famille à bord de notre VR et de suivre les élans des meilleurs joueurs de semaine en semaine. L'occasion était belle de tester cette avenue.

Donc, après le Masters c'est.... Le RBC Heritage à Hilton Head, Caroline du sud.

Située à 2h tapant de la capitale du golf en Géorgie, c'est en fait à peu près tout ce que je savais sur Hilton Head.. À part me rappeler qu'il y a avait un phare derrière le 18e vert et que le gagnant se méritait un veston carreauté.

Bref, pas plus grave. On le fait. Je fais voler ma conjointe Gabrielle, notre bébé et la belle-mère afin qu'elles viennent me rejoindre pour une 2e semaine de rêve.

Je quittais donc Augusta ce lundi matin.

Un ''ticket'' de vitesse en chemin, un vol retardé, le bébé pas enregistré sur le vol (car même si c'est gratuit pour votre poupon de moins de 2 ans, ils faut l'enregistrer) l'aéroport de Hilton Head qui ferme à 9PM et qui oblige ma famille à atterrir à Savannah (à 1h de route) tout commençait comme prévu...

Heureusement, une fois ces petits pépins réglés autour de minuit après les 12 va-et-vient de l'auto jusqu'au condo au 3e étage - sans ascenseur, dans la suffocante humidité des soirées (et matinées) de la Caroline du Sud, tout était parfait!

Hop, une journée à la plage le lendemain et finalement le mercredi, on décide de se rendre sur le magnifique resort de Sea Pines où se trouve le Harbour Town Golf Links.

Pour l'occasion, nous avons pu avoir des passes ''Clubhouse'', ce qui nous donnait accès au pavillon principal, à la boutique des membres, au vert de pratique et surtout au restaurant et la terrasse qui étaient aussi empruntés de nos golfeurs préférés, ce qui m'a permis d'avoir une petite discussion avec Henrik Stenson, Garrick Higgo et Cameron Smith, 3 de mes golfeurs préférés.

Les rondes de pratique sont l'idéal. Les joueurs sont décontractés, ils ont le temps de discuter et si jamais votre enfant crie ou se met à pleurer c'est moins dommageable que lors d'un coup des rondes officielles.

Le terrain en soi est un petit bijou. Beaucoup plus étroit qu'Augusta avec des verts parfois jusqu'à 3 fois plus petits, on retrouve le même type de gazon qu'en Géorgie, 'pelouse' qui verdoie comme peu d'autres.

La brise côtière vient vous rafraîchir tout en ajoutant un bon défi pour garder la balle dans la partie coupée court et non dans la cours d'un des voisins.

En fait, la totalité du parcours est bordée de maisons et de condos à faire rêver. Un sentier asphalté permet de marcher tous les 18 trous et dans notre cas de faire rouler notre pousse-pousse pendant que la petite vivait ses meilleurs moments sans même le savoir.

 

Une rencontre avec DJ

Alors que RBC filmait une séquence promotionnelle, on a été invité a participé à l'enregistrement. La compétition se passait en 2 étapes entre Dustin Johnson et Harold Varner III. Une fois la compétition de ''chipping'' terminée, les 2 professionnels se sont dirigés vers le vert synthétique installé pour l'occasion. C'est à ce moment là que je vois le sac de Dustin, seul, loin des regards. Je dis à ma blonde : ''Amène la petite, on va lui faire toute une photo.'' C'est alors que AJ (Austin, le frère et caddy de DJ) s'approche et je lui demande poliment si c'est correct de prendre une photo près du sac de son frère.

Non seulement il me fait part que c'est bien correct, mais prend un bon 5 minutes de son temps pour me jaser, de tout et de rien. Il a même pris une balle directement du sac de DJ pour l'offrir à notre petite Augusta. Alors que Dustin se rapprochait, je lui ai demandé si c'était possible de la signer, ce qu'il a accepté en me disant : ''Peut-être qu'un jour elle y verra une valeur''. 

Son père, quant à lui, la connait très bien :)

 Augusta, maman, papa et son double-menton sur le parcours de Harbour Town

 

Augusta, AJ et Pascal - elle aime quand même DJ même s'il est parti sur le LIV

 

Une Île à faire rêver

Je vais bifurquer un instant vers une description de la ville/ l'île de Hilton Head.

Imaginez vous à l'Île d'Orléans (superficie de 192KM carrés) vs 179KM carrés pour HHI.

Voici les quelques différences :

-23 terrains de golf au total

-10 marinas pour accoster votre bateau

-Plus de 250 restaurants

-35 hôtels répertoriés

-Des dizaines de kilomètres de plages de sable blanc

-Une végétation unique composée de feuillus, de conifères et de palmiers

-Et quelques alligators au passage

 

Augusta qui passe ses premiers moments à la plage

 

C'est tout simplement l'un des endroits les plus paradisiaques à visiter à l'intérieur de 20 heures de route. Autant pour le manique de golf qui profitera d'une température modérée (même la moyenne en Janvier est à 15 degrés) que pour la petite famille qui veut simplement décompressée avec le ''Island Lifestyle'' qui est assez relax!

 

Petite virée familiale au Adventure Cove

 

Les amateurs de 'Hiking' seront déçus.

Lors de ma visite au magnifique et prestigieux Country Club of Hilton Head, j'ai eu la chance de jouer avec 2 ''marshalls'' de l'endroit ainsi qu'un de leur ami en visite.

Imaginez la vie : Ron et Tom sont des amis de longue date de l'Ohio, pas trop loin de Columbus. Les 2 ont pris leur retraite il y a quelques années et ont décidé de troquer la température hivernale pour les 12 mois que la Caroline du Sud a à offrir. Ces derniers se sont trouvés une petite tâche d'une journée par semaine au club en échange de golf gratuit.

Où est-ce que je peux signer?

Bref, je passe un super bon temps avec les 3 hommes et rendu au 12e trou, ils me demandent de les suivre à droite de l'allée, supposément qu'il y aurait une plaque que je dois voir...

Près du départ des femmes se trouve en effet un bloc de granite installé dans le sol sur lequel est inscrit : vous vous trouvez sur le point le plus haut de l'île, soit à 28 pieds du niveau de la mer. ..

L'air se faisait rare à cette altitude.....

 

Littéralement, à 350 verges devant moi, derrière le vert, c'est la mer...

C'est tellement difficile de croire que l'entièreté de la ville et de ses 40,000 résidents se trouvent dans la 'dénivélation' qui sépare de cette plaque et de 'l'intercoastal'

Ledit vert aux abords de la mer

Bref, c'est peut-être une des raisons qui a d'ailleurs retardé la création de la ville. Avant 1956, il n'y avait tout simplement rien, sans rien n'enlever à la riche histoire, mais plutôt en référence à l'aspect touristique. À cette époque, moins de 500 âmes habitaient l'île.

C'est au fil des années que celle-ci s'est peuplée pour finalement officiellement s'incorporer en 1983 alors que plus de 30,000 personnes peuplaient l'endroit.

Connaissant la saison des ouragans à chaque automne, disons que les risques sont plus élevés quand ton sommet ne dépasse pas la hauteur de certaines maisons de l'île.

Finalement, quand j'ai demandé à mes partenaires de jeu ce pourquoi ils avaient choisis cette région plutôt que la Floride, ils m'ont mentionné que le fait d'avoir 3 saisons (printemps, été et automne) faisait toute la différence versus les grandes chaleurs de l'été floridien.

Donc, si vous comptiez visiter l'endroit pour escalader des monts, on vous suggère une autre destination. Par contre, si les pistes cyclables vous intéressent, sachez que la ville en est remplie.

  

Bref, c'est une destination familiale et de couples à mettre sur votre liste. Les mois ciblés sont mars et avril tout comme septembre et octobre. Si le trajet routier est trop long pour vous, les aéroports de Savannah et Hilton Head seront ravis de vous recevoir.

 

Je pourrais vous en raconter en long et en large mais je vous laisse aller découvrir par vous-même!

 

Pour de plus amples questions sur la destination, on vous invite à nous écrire directement.

 

Pascal 

 

 Fondateur de Golfdudez

 

 

Quelques petits clichés de notre arrêt au Country Club de Hilton Head. Merci au professionnel Kristopher Kodys pour son accueil des plus chaleureux.

La vue arrière du magnifique clubhouse
 
Une aire de pratique des plus vastes de l'île
Vue du lac surplombant le 2e et 3e trou
Moi qui cherche sûrement un tee dans ma poche
Dans le top 3 des verts les plus purs que j'ai joué dans toute ma carrière
Préparation d'un coup de bois #3 au 17e trou.
Une des nombreuses maisons, celle-ci au 18e. Chaises incluses

 


Laissez un commentaire